Retour

Techniques de pêche

Senne

Les sennes sont des nappes de filets rectangulaires de faible maillage mais très résistants qui sont utilisées en surface. On les appelle aussi "filets tournants" : leur particularité, s'enrouler autour du banc de poissons, puis refermer le filet en dessous, afin de les capturer.  Cette technique est utilisée en Mer du Nord, dans le golfe de Gascogne, et en  Méditerranée. La senne sert pour capturer toutes les espèces de thons.

Chalut

Les chaluts sont de grands filets coniques en forme de sac ou de poche, remorqués par un navire, parfois deux ("en bœufs"). Cette technique est utilisée sur l’ensemble des mers : golfe de Gascogne, Méditerranée, Mer du Nord et Mer Celtique. Le chalut capture principalement les espèces de fond et les espèces démersales. Il existe 13 types de chalutages différents

Dragues

La drague est un engin de pêche traîné sur le fond, utilisé pour la pêche des coquillages se trouvant sur les gisements naturels marins. Elle est constituée d'une armature sur laquelle est fixée une poche en filet ou en anneaux métalliques et d'une barre inférieure, munie de lames (couteaux) métalliques ou de dents. Cette barre permet, en plus du poids de la drague, de déterrer les coquillages enfouis dans le sédiment. Cet engin capture principalement des coquilles Saint-Jacques, mais aussi toutes sortes de coquillages.

Filet maillants

Les filets maillants forment une nappe rectangulaire déployée verticalement dans l’eau sur le parcours des bancs de poissons ou à proximité de ceux-ci. Chaque maille fonctionne comme un piège pour le poisson qui s'y engage, en le retenant par les ouïes.  Le fileyeur est présent dans les eaux côtières sur l’ensemble des côtes françaises.

Casiers

 

Casiers et nasses sont des pièges constitués d’une structure rigide recouverte de filet, et d’une ouverture, la goulotte. La goulotte (il peut y en avoir plusieurs) est disposée de telle manière que l’animal puisse entrer dans le casier mais très difficilement en ressortir. On retrouve des caseyeurs dans l’ensemble des bandes côtières françaises (Manche, Golfe de Gascogne et méditerranée). Les caseyeurs capturent principalement des homards, des crabes et des araignées de mer.

Lignes et hameçons

Les lignes et hameçons regroupent deux types de techniques : la palangre qui est calée par deux ancres et deux bouées deux bouées en surface et les lignes qui sont en déplacement car reliées au navire. Ces techniques de pêche sont utilisées en surface et dans les zones côtières (sauf pour le thon où c’est au large). Les espèces principalement capturées par ces méthodes de pêche sont : le bar, le lieu jaune, le merlu et le thon rouge.

Les lignes et hameçons correspondent à une technique de pêche où le poisson est attiré par un appât naturel ou artificiel situés sur des hameçons. Ces hameçons sont rattachés à des lignes. Certains hameçons peuvent capturer le poisson juste en les frôlant. Le nombre d’hameçons utilisé peut aller jusqu’à plusieurs milliers.