back-button Retour

Durabilité des pêches, où en sommes nous ?


Stats-et-Pêche est le premier site permettant d’avoir une vision rapide et fiable de l’état des stocks de poissons européens qui sont suivis par les scientifiques.

21,4 %  des volumes de poissons pêchés en Europe sont issus de stocks au RMD, mais en fait, ça veut dire quoi ?

Depuis 1973, l’Union européenne a mis en place une Politique Commune des Pêches (PCP) destinée à gérer l’activité de la flotte de pêche européenne et à préserver les stocks de poissons. Un stock de poisson correspond à la quantité de poissons d’une espèce dans une zone donnée pouvant être pêchée (le stock ne comprend pas, par définition, les poissons trop jeunes pour être pêché).

À ce jour, les pêcheurs européens exploitent 397 stocks de poissons, dont 168 sont suivis scientifiquement. Afin de garantir la pérennité des stocks (c’est-à-dire leur capacité à se reproduire), ces derniers sont évalués chaque année selon deux critères :

  • la pression de pêche
  • la quantité de poissons dans le stock.

 À partir de ces éléments, on peut déterminer si le stock est en surpêche ou non,  c’est le cas si l’on pêche trop (la pression de pêche est trop forte). Dans ce cas, on laisse trop de peu de poisson pour que le stock se renouvelle.

 Comment lire les légendes :

VERT : une zone verte correspond à un stock qui a atteint le rendement maximum durable ou RMD. Il s’agit de la plus grande quantité de poissons que l’on peut pêcher en moyenne sans affecter le processus de reproduction sur le long terme. Les stocks dits « au RMD » sont donc les stocks dont l’exploitation a atteint un double optimum écologique et économique.

JAUNE : une zone en jaune correspond à un stock non optimisé sur le long terme, c’est-à-dire pour lequel la pression de pêche est supérieure aux optimums écologiques et économique du RMD. Cela signifie néanmoins qu’il y a une quantité suffisante de poisson en mer pour que l’activité de pêche se maintienne, et que la quantité de poissons capturés ne met pas en danger le stock. L’activité de pêche est donc pérenne, mais non optimisée. Une réduction de la pression de pêche permettrait d’augmenter les captures au long terme.

ORANGE : une zone en orange correspond à stock surpêché. Un stock est dit « en état de surpêche » lorsque la pression de pêche est trop importante, ou bien si le nombre de poissons reproducteurs est trop bas. Dans le cas où un stock est surpêché il est nécessaire qu’un effort de gestion supplémentaire soit mis en place pour diminuer la pression de pêche afin de permettre au stock de se renouveler. Parfois, c’est le nombre de poissons reproducteurs qui est trop bas, dans ce cas, il faut attendre que le stock se reconstitue.

ROUGE : une zone rouge définit un stock « en danger ». Un stock en danger combine une faible quantité de poissons reproducteurs présents dans le stock et une forte pression de pêche. Dans ce cas, la pérennité du stock est en danger, car la pêche ne laisse pas assez de poissons pour que le stock se renouvelle. Pour ces stocks, il est important que des mesures de gestion soient mises en place pour diminuer la pression de pêche, afin de permettre au stock de se renouveler.

 

La durabilité de la Pêche en Europe